La nature

5 innovations technologiques pour sauver le climat

Le réchauffement climatique devient de plus en plus inquiétant et c’est ainsi que l’accord de Paris a été établi. Ce traité vise à le réduire de moins de 1,5°C. Les États de l’UE se mobilisent aussi pour proposer divers financements et de leurs côtés, les chercheurs, les scientifiques et autres prennent part à l’amélioration du climat en proposant des innovations technologiques. Parmi celles-ci, il y a :

Avez-vous vu cela : Quelles sont les innovations technologiques dans le domaine de la personnalisation des bracelets en tissu ?

Le PSC : une technologie innovante pour capturer le CO2

La technologie PSC ou Piégeage et Stockage du Carbone fait partie des innovations qui visent à sauver le climat. Son but est de filtrer l’air pour capturer et isoler le carbone qu’il contient.

La technologie se divise en deux dont le PSC post-combustion et le filtre à air direct.

A lire aussi : Autonome, écologique : à quoi ressemblera la voiture du futur ?

  • Le PSC post-combustion : il consiste à capturer le CO2 provoqué par la combustion du charbon par exemple. D’ailleurs, cette technologie est utilisée dans la gestion de l’air dans les centrales à charbon en général.
  • Le filtre à air direct : la société Climeworks utilise déjà cette technologie. Il a pour but de filtrer l’air ambiant en récupérant le CO2 qui y est présent.

La technologie de filtre à air direct peut être utilisée dans une entreprise ou une usine par exemple. Lors de la filtration, l’air est tout d’abord aspiré. Il passe ensuite par un filtre qui capture le CO2. Ce dernier est recyclé. Par la suite, il peut être utilisé au service des plantes sous serre, pour fabriquer des agrocarburants, etc.

Carbfix : une technologie qui recycle le CO2

Ce sont des scientifiques islandais qui ont eu l’idée de créer cette technologie en 2007. Son but initial était de réduire le gaz à effet de serre produit par la centrale de Hellisheidi. Maintenant, les scientifiques de tous horizons travaillent dessus.

Comment cette technologie va-t-elle sauver le climat ? En fait, Carbfix recycle le CO2 produit par des volcans (comme le volcan Hengill) en le transformant en pierre. Le dioxyde de carbone est tout d’abord transformé en vapeur. Puis, il est dissous dans l’eau. Le mélange de CO2 et d’eau peut ensuite être injecté dans la roche basaltique. C’est après que le CO2 se fige et se transforme en cristaux blancs.

Pour l’instant, la technologie nécessite l’utilisation de beaucoup d’eau. Elle n’est donc pas très écologique. Toutefois, les scientifiques travaillent actuellement sur une solution permettant de recycler l’eau et de sauver le climat proprement.

CarbonCure : recycler le CO2 en l’injectant dans du béton

Si Carbfix recycle le CO2 en l’injectant dans la pierre, CarbonCure procède en l’injectant dans du béton. Cette entreprise anglaise utilise le CO2 comme agent de renforcement pour le béton. Pour rendre ce procédé favorable au climat, la société liquéfie le CO2.

Cette technologie innovante de CarbonCure permet en fait de transformer le CO2 en calcaire. Le dioxyde de carbone permet aussi à cette entreprise d’obtenir un agent de renforcement efficace utile dans les constructions en béton.

L’entreprise utilise également d’autres éléments pour le recyclage du CO2, comme des ions calcium, de l’eau, etc. En tout cas, cette idée innovante sauvera à coup sûr le climat, surtout si elle est exploitée à grande échelle. Cela risque probablement d’arriver dans un futur proche d’autant plus que l’entreprise a obtenu 20 millions de dollars après avoir remporté le Carbon XPrize Competition.

Mootral : une technologie innovante pour réduire la production de méthane

Quand on parle de problèmes climatiques, on pointe toujours du doigt le CO2. Sachez toutefois que le méthane en est aussi la cause. À noter qu’il reste dans l’atmosphère pendant 10 ans en moyenne et peut donc fragiliser considérablement le climat. En plus, le réchauffement climatique causé par le méthane est 28 fois plus élevé comparé aux impacts du CO2 sur le climat.

Les principaux producteurs de méthane sont l’agriculture et l’élevage. Pour réduire les émissions de méthane produites par les bovins, la société Suisse Mootral a créé une innovation technologique impressionnante. Il s’agit d’un complément alimentaire pour les ruminants.

Mootral propose un produit capable de réduire l’émission de méthane d’un ruminant jusqu’à 30%. Suite à cette technologie innovante, Mootral figure désormais parmi les 12 entreprises « Climat » les plus célèbres mondialement.

GHGSat : une surveillance par satellite pour réduire les émissions de méthane

Il n’y a pas que Mootral qui a inventé une technologie innovante pour réduire la production du méthane. L’entreprise québécoise GHGSat a par exemple lancé un satellite de surveillance du méthane. D’ailleurs, sa technologie est déjà utilisée par des entreprises qui œuvrent dans le secteur du pétrole et du gaz, dans la gestion des déchets, etc.

Le satellite en question surveille l’émission de méthane pour permettre ensuite aux entreprises responsables de mesurer leur niveau d’émission et de le rectifier.

Outre le satellite, l’entreprise vient aussi de lancer une autre technologie innovante qui permet de détecter ce gaz à moins d’un mètre. Elle est en train de développer une solution qui consiste à équiper les avions d’un capteur composé de cette technologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *